Lésions musculaires bénignes

Courbature

Définition et causes
Les courbatures se traduisent par une douleur musculaire qui apparaît après l'exercice et peut durer de 24 à 48h.
Elles sont principalement dues à trois causes :
- Des petits épanchements de sang provoqués par rupture des capillaires sanguins
- Des micro-traumatismes entraînant une destruction des cellules musculaires.
- Une accumulation de déchets (acidité, ...) dans le muscle
- Un épuisement des stocks de glycogène.

 

Soins
Un bon bain chaud, des massages, des étirements doux et une alimentation adaptée permettent d'accélérer la disparition des courbatures.

Crampe

Définition, mécanismes et causes
La crampe est une contraction involontaire et très intense du muscle. Elle survient subitement et s'accompagne d'une douleur importante. Elle peut disparaître spontanément mais laisse néanmoins une contracture dans les jours suivants son apparition. La douleur associée à la crampe n'est pas due à la contraction involontaire mais à l'incapacité du sang à pénétrer dans le muscle du fait de la pression interne trop importante.
La crampe apparaît le plus souvent pendant l'effort mais peut aussi survenir au repos. Ainsi, les crampes nocturnes du mollet ne sont pas rares.

 

Mécanismes
La contraction musculaire nécessite l'arrivée d'un courant électrique au niveau des fibres puis une libération de calcium. La contraction prend fin lorsque le calcium est récupéré de manière active par la membrane du muscle.
Il est très difficile de savoir quel mécanisme est précisément à l'origine d'une crampe, cependant, nous savons que sa persistance est liée à la survenue d'un cercle vicieux au niveau de ces mécanismes de la contraction-relaxation musculaire :
- les contractions répétées empêchent l'entrée des substrats et la sortie des déchets
- l'accumulation acide qui en résulte bloque la transformation d'énergie par le muscle
- ne disposant pas de l'énergie nécessaire, les mécanismes actifs d'enlèvement du calcium ne peuvent fonctionner
- le calcium reste sur place favorisant la poursuite de la contraction musculaire.
Ce cercle vicieux pourrait être prioritairement engagé par trois mécanismes :
1- un déficit de composés énergétiques (ATP ) utilisable par les enzymes responsables de la récupération du calcium libéré dans la fibre musculaire.
2- un abaissement du seuil d'excitabilité des neurones moteurs suite, par exemple, à une motivation extrême. Le muscle se trouve ainsi abreuvé d'influx électriques auxquels il ne peut faire face.
3- des micros déchirures de la membrane musculaire qui laisserait pénétrer une grosse quantité de calcium dans la fibre.
Les crampes d'effort sont favorisées par des facteurs variés parmi lesquels les plus importants sont sûrement : une déshydratation avancée associée à un déséquilibre ionique (potassium, sodium, calcium, magnésium) et une acidité du muscle.


Soins
Le traitement d'urgence consiste à étirer progressivement le muscle, éventuellement à le masser et à le maintenir à la chaleur. La contraction du muscle antagoniste (opposé) produit une inhibition de la contraction du muscle douloureux.
L'absorption d'eau et de sel est souvent pratiquée sur les terrains de sport. Dans les heures et les jours qui suivent une crampe, le sportif a intérêt à se reposer, se faire masser, s'étirer et s'hydrater.

Contracture

Définition et causes
Comme son nom l'indique, la contracture provient de la contraction exagérée d'une partie du muscle. La douleur est d'abord ressentie à l'issue de l'exercice, pendant les phases de repos. Si l'effort est poursuivi, le muscle "se raidit" de plus en plus ; la douleur devient sensible au cours de l'exercice puis très incommodante à la fin de celui-ci.
Le sportif perçoit distinctement une zone gênante. Un point "dur" se révèle à la palpation.
La contracture peut provenir d'une contraction réflexe visant à protéger le muscle et la ou les articulations en jeu suite à un étirement important. L'origine peut être également une fatigue importante du muscle entraînant des désordres de certaines molécules au niveau cellulaire (calcium, potassium, magnésium). Cette pathologie peut enfin être favorisée par une lésion musculaire récente (élongation, déchirure, contusion...) qui fait que la fibre musculaire n'est pas totalement fonctionnelle.


Soins
Chaleur et repos de quelques jours, massages (kinésithérapie), étirements quand la douleur a disparu, soins médicaux (relaxant musculaire, mésothérapie....) constituent le traitement de base des contractures.
Dans le cas de problèmes de stature, le traitement passe par la prise en compte et la correction du déséquilibre.

Rugby - Du Johnny pour accompagner la victoire de Pau
>> Lire la suite

Rugby - Pro D2 - Soyaux et Mont-de-Marsan changent la moitié de leur équipe
>> Lire la suite

Lomu
Lomu
Savéa
Savéa
O'Driscoll
O'Driscoll